Les lésions musculaires profondes sont fréquentes chez les sportifs de haut niveau. Anaïs Frey, masseur-kinésithérapeute du sport revient pour nous sur l’usage du Cellu M6® Alliance dans son parcours de soins :

1. en cas de déchirure
2. en post-opération « des croisés »
3. en cas de tendinite

 

3 cas de rééducation de lésions musculaires profondes 

 

1. En cas de déchirure

Anaïs Frey est masseur-kinésithérapeute d’une équipe de football féminin. Elle soigne fréquemment des déchirures au niveau des ischio-jambiers et du grand droit fémoral/quadriceps.

Si la lésion a engendré un hématome ou un décollement myo-aponévrotique, Anaïs Frey intègre le Cellu M6® Alliance tôt dans le traitement de la blessure.

La technique LPG® va d’abord permettre de drainer la lésion puis une fois la guérison débutée, masser le muscle en profondeur pour éviter la fibrose. Elle permet de mieux vasculariser la zone pour favoriser la cicatrisation sans perturber la régénération des fibres.

Anaïs Frey privilégie l’usage du Cellu M6® Alliance au massage manuel. Ce dernier est parfois trop intense pour le muscle touché. En revanche, la séquentialité du Cellu M6® Alliance booste les effets du massage pour activer la cicatrisation et la récupération.

« En cas de déchirure musculaire, le parcours de soins impose aux joueuses une séance de kinésithérapie par jour pendant 1 mois. J’utilise le Cellu M6® Alliance au moins 2 fois par semaine pour réellement donner un coup d’accélérateur à la récupération.»

cellu M6 et lésions musculaires profonde

2. En post-opération « des croisés »

Pour Anaïs Frey, le Cellu M6® Alliance a également toute sa place en post opératoire de ligamentoplastie. Il vient drainer l’œdème tout en apportant une vraie décongestion musculaire. Un drainage lymphatique manuel ne sera pas aussi performant pour obtenir ces 2 actions simultanément.

« Le vrai plus du Cellu M6® Alliance est qu’il s’adapte à ma pratique. Je module laspiration et / ou la séquentialité en fonction de la profondeur de la lésion et de la zone de la blessure mais ma manière de travailler reste la même. »

 

3. En cas de tendinite

Pour traiter une tendinite du supra épineux par exemple, Anaïs Frey préconise le Cellu M6® Alliance pour la détente des muscles, du trapèze jusqu’à la nuque. En complément de la thérapie manuelle, il crée un flux qui relâche les fascias et accentue la décongestion.

 

Les patients d’Anaïs Frey confirment que la détente du muscle est plus douce avec le Cellu M6® Alliance. L’inflammation du tendon rend le muscle sensible et la thérapie manuelle plus douloureuse. La prise en charge globale du muscle par le Cellu M6® Alliance permet une récupération plus rapide.

 

Après de nombreuses années à soigner des lésions musculaires profondes, Anaïs Frey note que le Cellu M6® Alliance est tout aussi efficace qu’une technique manuelle tout en étant plus doux pour le patient et moins fatigant pour le masseur-kinésithérapeute.

Nouveau call-to-action
Nouveau call-to-action