La maladie de Parkinson est l’un des principaux troubles neurodégénératifs chez les personnes âgées et la deuxième maladie neurodégénérative la plus courante. Cette maladie chronique progressive apparaît généralement vers l’âge de 55 ans et affecte environ 2 à 3 personnes sur 100 de plus de 65 ans. C’est le trouble neurologique qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Le nombre de personnes atteintes de la maladie de Parkinson devrait doubler, passant de 6 millions en 2015 à 12 millions en 2040.


Les interventions de physiothérapie telles que les exercices d’équilibre, l’entraînement sur tapis roulant et les exercices de musculation font désormais partie intégrante de la prise en charge de cette pathologie.
Des revues systématiques de qualité et des essais contrôlés randomisés ont montré que l’exercice améliore la mobilité, l’équilibre, la qualité de vie et peut réduire les chutes.

Quels types d'exercices peuvent être bénéfiques pour améliorer la vie des patients atteints de la maladie de Parkinson ?

Entre 2019 et 2020, différentes équipes de chercheurs ont publié une analyse de plusieurs études réalisées sur une méthode donnée :

  1. Une équipe australienne a analysé 17 études sur  l’exercice prescrit à domicile  et montre qu’il améliore les activités liées à l’équilibre et la vitesse de marche de personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Ces améliorations sont similaires aux améliorations observées avec des exercices réalisés en centre de rééducation. Les exercices étaient prescrits par un physiothérapeute ou un professionnel de la santé diplômé en prescription d’exercices.

Dans 76 % des études, le programme d’exercices comprenait plusieurs éléments, notamment : l’équilibre, l’amplitude des mouvements, la force, la marche et les activités quotidiennes (ex. : assis-debout, tourner et monter les escaliers).

La durée du programme variait de 3 à 26 semaines, le nombre total de séances de 9 à 182 (30 en moyenne) et la durée des séances de 15 à 60 minutes.

Pour la majorité des études (93%), les participants avaient au moins une séance supervisée à domicile ou en centre avant de commencer les exercices à domicile.

 

Exercices de la chaise contre parkinson en Australie
 

 2. Une équipe espagnole s’est intéressée aux interventions physiques complémentaires à la physiothérapie conventionnelle dans la maladie de Parkinson.

Les auteurs ont analysé 11 essais contrôlés et mis en évidence le bénéfice potentiel de la danse-thérapie dans l'équilibre fonctionnel ; ils recommandent son intégration dans la pratique clinique.

La danse-thérapie pourrait être une activité sociale agréable qui produit des avantages physiques, émotionnels et sociaux puisqu'elle affecte simultanément les fonctions motrice et cognitive, facteurs fortement liés à la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson. 

Les études futures sur la danse-thérapie devraient inclure des activités spécifiques et rythmiques ainsi qu’un feedback auditif et visuel.

Il serait intéressant d’analyser les types de danses les plus efficaces pour améliorer la fonction motrice, l’équilibre et la qualité de vie de ces patients.

Danse contre parkinsonen Espagne

 

   3. Une équipe brésilienne a analysé 15 essais contrôlés randomisés sur les effets de l’aquagym chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Par rapport à la gym classique,  l’aquagym a entraîné une amélioration de l’équilibre, de la mobilité et de la qualité de vie mais pas de différence significative au niveau de la performance fonctionnelle.

Une amélioration de la peur de tomber a été mise en évidence pour la gym classique.

Aquagym contre Parkinson au Brésil

 

   4. Une équipe espagnole a recherché de manière critique les preuves scientifiques à l’égard du Pilates comme stratégie de rééducation pour les patients atteints de la Maladie de Parkinson.

La recherche a abouti à l’identification de huit études montrant que la  méthode Pilates  a des effets bénéfiques sur leur forme physique, leur équilibre et leur autonomie fonctionnelle. La durée des programmes variait de 6 à 12 semaines et comprenait des séances de 60 minutes menées 2 à 3 fois par semaine. Toutes les études utilisaient des exercices de Pilates bien connus qui, dans certains cas, étaient adaptés aux caractéristiques des participants. Les exercices de Pilates, axés sur le maintien d’une posture optimale, la contraction des muscles du tronc et une bonne respiration pendant les exercices, doivent être effectués sous la supervision d’un instructeur ou physiothérapeute certifié. Le Pilates peut être prescrit en toute sécurité aux personnes atteintes de maladie de Parkinson légère à modérée. De futures études randomisées avec des échantillons plus importants sont nécessaires pour confirmer ces observations.

Pilates contre Parkinson en Espagne

 

    5. Une équipe italienne a sélectionné 7 études avec 236 participants sur l’intérêt de  l’entraînement en exergames (jeux vidéo actifs)  pour des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Les résultats montrent que Nintendo Wii et Xbox Kinect ont des effets positifs immédiats sur la locomotion de ces patients.

Par rapport à Kinect, la Wii peut être considérée comme la meilleure thérapie pour fournir une récupération fonctionnelle.

Xbox Kinect et jeux vidéos contre parkinson en italie

 

   6. Une équipe chinoise a analysé 16 études avec 555 participants sur les effets de la rééducation en Réalité Virtuelle chez les patients atteints.

Leurs résultats montrent que la  rééducation en réalité virtuelle  a été plus efficace que la rééducation traditionnelle sur trois aspects : la longueur du pas et de la foulée, la fonction d’équilibre et la mobilité. Il n’y avait aucun effet sur l’indice de marche dynamique et la vitesse de marche.

En outre, la rééducation en Réalité Virtuelle a démontré des effets significatifs sur l’amélioration de la qualité de vie, du niveau de confiance et des symptômes neuropsychiatriques.
Les 2 types de rééducation ont des effets similaires sur la fonction motrice globale, les activités de la vie quotidienne et la fonction cognitive. Des étourdissements légers et/ou des vomissements sévères ont été relevés chez 5 patients.

Les auteurs pensent que la rééducation en Réalité Virtuelle peut au moins être utilisée comme thérapie alternative lorsque la rééducation traditionnelle de la marche et de l’équilibre ne donne pas de résultats assez satisfaisants.

D’autres études à plus grande échelle sont nécessaires pour vérifier ses avantages potentiels.

realite virtuelle contre Parkinson en chine

 

EN CONCLUSION

Un patient atteint de la maladie de Parkinson peut tester ces différentes méthodes mais seulement sous contrôle médical et sous la supervision d’un physiothérapeute ou d’un professionnel de la santé.

CTA blog - Medical - Contactez nous !
Nouveau call-to-action