Personne ne peut nier le pouvoir réparateur du massage. Réduire la douleur, la dépression, l’anxiété et le stress, tout en renforçant notre immunité. Tout cela a un effet sur notre bien-être mental et physique. La douleur affecte nos vies et notre qualité de vie. Le massage est connu pour aider à réduire la douleur en augmentant le flux sanguin, en atténuant les paramètres de l’inflammation et en réduisant la tension musculaire générale (Hausswirth et Mujika 2013).

Il est un fait bien connu, les personnes démontrant un niveau de stress élevé sont plus sujettes aux blessures, aux maladies. La réduction du stress par le massage est aussi largement documentée (Fateme et al. 2015).

Le stress est connu pour :

  • Élever votre fréquence cardiaque,
  • Provoquer une élévation du cortisol, l’hormone du stress (qui inhibe la prise de poids, élève la tension artérielle, provoque des maux de tête, des problèmes digestifs, des problèmes de sommeil, des maladies cardiaques, des problèmes de mémoire et de concentration,…) pour n'en nommer que quelques-uns.

Tout cela affecte notre système immunitaire et nous rend physiquement vulnérables aux infections.

Dans ce contexte, il est actuellement discuté de l’impact des massages sur le renforcement de notre immunité innée et acquise. Le postulat sous-tendu est que le massage augmente l’activité des globules blancs aidant notre corps à combattre les maladies et pouvant induire une réduction des taux de cortisol (Field et al. 2005).

Stress-stop-massage

Le massage améliore notre capacité à lutter contre la maladie

Une étude récente (Poland et al. 2013) suggère que le massage régulier augmente naturellement la capacité du système immunitaire sain à tuer certaines cellules, tout en diminuant le nombre de cellules T, pour une amélioration de la fonction immunitaire globale du corps. Dans cette étude, 20 hommes séropositifs ont reçu cinq massages de 45 minutes par semaine, pendant un mois. Les participants ont montré à la fois une augmentation de la sérotonine et des cellules qui constituent la défense initiale du système immunitaire contre les infections et les maladie

Les femmes enceintes bénéficient d'avantages immunitaires

Ajouté à la libération de sérotonine, d’autres études ont porté sur 52 femmes enceintes en bonne santé dont l’hypothèse était de montrer les avantages d’ordre immunitaires du massage. Les femmes ont été divisées en deux groupes :

  • L’un recevant 70 minutes de massage avec 2% d’huiles essentielles de lavande toutes les deux semaines.
  • L’autre n’ayant aucun massage.
    Les chercheurs ont découvert que le groupe recevant un massage aux huiles présentait une réduction significative des niveaux de cortisol et une amélioration des niveaux d’autres marqueurs immunitaires.

Selon les chercheurs, cette étude présente des preuves que le massage pourrait réduire considérablement le stress et améliorer la fonction immunitaire chez les femmes enceintes. Nous en déduisons que ces résultats peuvent guider les cliniciens ou les sages-femmes dans la fourniture de massages aux femmes tout au long de la grossesse.

 

massage-femme-enceinte

Même une seule session stimule la fonction immunitaire

Enfin, la question du nombre de massages est souvent posée pour en apprécier l’amplitude des bénéfices.

Est-ce que notre système immunitaire est impacté par le nombre de traitements ?

Une étude révèle que les personnes ayant eu une seule séance subissent également des changements significatifs dans leurs réponses immunitaires et endocriniennes. Les chercheurs ont comparé les effets d'une séance de 45 minutes de massage suédois ou d’un simple effleurage de même durée (Rapaport et al. 2010). Des échantillons de sang ont été prélevés à différents intervalles avant et après chaque séance, et les chercheurs ont constaté que ceux qui ont reçu un massage suédois ont subi des changements significatifs de leurs lymphocytes (i.e. globules blancs), qui jouent un rôle important dans un système immunitaire sain qui nous protège des maladies. Le groupe de massage suédois avait également une diminution des niveaux d’arginine vasopressine (AVP), une hormone associée à une augmentation des niveaux d’hormone de stress (cortisol), et une diminution des cytokines inflammatoires, qui sont produites par les globules blancs combattant les infections.

Ces données indiquent que le massage ne fait pas que du bien, il est aussi bon pour notre santé globale. D'autres recherches nous attendent, mais il semble qu'un seul massage puisse apporter un bénéfice mesurable et durable. A la lumière de ces données, il pourrait être envisagé l’emploi de techniques de massages différentes (i.e. massage mécanisé) pour booster nos défenses immunitaires et lutter contre notre stress tout en facilitant l’accès à un sommeil récupérateur.

globule-massage

Références scientifiques :
• Field T., Maria Hernandez-Reif, Miguel Diego, Saul Schanberg, Cynthia Kuhn. Cortisol decreases and serotonin and dopamine increase following massage therapy. Int J Neurosci. 2005 Oct;115(10):1397-413.
• HausswirthC and Mujika I. Recovery for performance in Sport. Human Kinetics, 2013.
• Poland RE, Gertsik L, Favreau JT, Smith SI, Mirocha JM, Rao U, Daar ES. Open-label, randomized, parallel-group controlled clinical trial of massage for treatment of depression in HIV-infected subjects. J Altern Complement Med. 2013 Apr;19(4):334-40.
• Fateme N., Mojtaba M. and Hojatollah Y. The effect of massage therapy on occupational stress of Intensive Care Unit nurses. Iran J Nurs Midwifery Res. 2015 Jul-Aug; 20(4): 508–515.
• Rapaport MH, Schettler P, Breese C. A preliminary study of the effects of a single session of Swedish massage on hypothalamic-pituitary-adrenal and immune function in normal individuals. J Altern Complement Med. 2010 Oct;16(10):1079-88.
Nouveau call-to-action
Nouveau call-to-action