Est-il possible, et viable, de proposer à la fois des soins thérapeutiques et des soins esthétiques ? 

Plus de 40% des masseurs-kinésithérapeutes se disent pas ou peu satisfaits de leurs conditions de travail, et ce en partie à cause de conditions financières jugées inadaptées.

Devant ce constat et répondant à une demande grandissante, vous êtes de plus en plus à partager votre temps entre soins remboursés ou déconventionnés, le tout étant de trouver le meilleur équilibre.

Julien Bendavid, MKDE à Clichy (92), base désormais l'essentiel de son activité sur l'esthétique, bien évidemment toujours utilisée en parallèle avec le thérapeutique.

Il nous raconte dans ce témoignage comment il a fait évoluer son activité grâce aux technologies LPG®.

 

Avec qui travaillez-vous aujourd'hui ? 

Je ne travaille quasi plus qu'en esthétique, notamment en collaboration avec des chirurgiens esthétiques, en préopératoire (avant une liposuccion par exemple) ou en post-opératoire pour des travaux :Témoignage Julien Bendavid

  • de drainage,
  • de cicatrisation suite à des blépharoplasties ou des abdominoplasties par exemple,
  • ...

 

 

 

Qu'est-ce qu'a apporté LPG® dans votre quotidien professionnel ?

Grâce à LPG® j'ai pu :

  • développer toute la partie non-conventionnée de mon activité de masseur-kinésithérapeute,
  • me spécialiser en esthétique qui est, je pense, une part non négligeable du futur du métier de MKDE.
posez vos questions kiné LPG
Nouveau call-to-action